Recherches

NeoPhen : Nouveaux outils pour le traitement de données physiologiques et troubles précoces du développement neurologique

La prise en charge et le traitement des troubles respiratoires liés au sommeil est un enjeu important de santé publique, notamment pendant la période néonatale. Récemment, des découvertes importantes ont été effectuées pour identifier les structures neurologiques de la génération du rythme respiratoire chez la souris, ouvrant la voie au développement de nouveaux outils de diagnostic et de traitement. De plus, au cours des dernières années au niveau clinique, de nouveaux outils de traitement avancé des signaux physiologiques ont été développés.

Dans ce contexte, notre équipe mène une recherche technologique pour développer de nouveaux outils de traitement de données physiologiques appliqués aux maladies du développement neurologique, au niveau préclinique dans des modèles murins de maladies pédiatriques, et au niveau clinique chez des patients présentant des troubles respiratoires liés au sommeil.

Nos objectifs sont :

  • de développer des nouveaux outils de traitement avancé de données physiologiques pour caractériser les troubles du contrôle respiratoire
  • d’étudier les déterminants génétiques du contrôle respiratoire, et d’en identifier les supports neurologiques, notamment dans les situations pathologiques
  • de trouver et tester des candidats médicaments dans les troubles respiratoires liés au sommeil

Notre travail s’applique à la recherche sur plusieurs pathologies pédiatriques rares comme le syndrome d’Ondine (CCHS) ou le syndrome Auriculo-condylaire, ainsi qu’aux apnées du sommeil, à la narcolepsie, à certaines myopathies et aux morts subites de patients épileptiques (SUDEP).

Notre équipe est composée d’experts dans les domaines de la physiologie, des mathématiques appliquées et de la physique, du traitement du signal et vidéo, de l’ingénierie mécanique, électronique et biomédicale, et du test préclinique et clinique de médicaments.